5 raisons causant le fourmillement de la main gauche

Plusieurs causes peuvent être à l’origine des fourmillements appelées aussi paresthésies par les médecins. Ce phénomène provoque une sensation étrange qui envahit la surface de la peau en absence de stimuli.

Il peut s’agir des fourmillements persistants ou fréquents. Notons que celles dans les mains sont inoffensives, mais certains signes nécessitent quand même l’avis d’un professionnel médical afin d’écarter la piste d’une problématique plus sérieuse.

Une mauvaise posture pendant le sommeil

En général, les fourmillements temporaires et rapides de la main gauche sont dus à une mauvaise posture la nuit, c’est à dire que le corps exerce une pression sur un nerf du bras et celle-ci finit par s’endormir.

Après un changement de position, la sensation disparaît en même temps. Bien dormir est important pour notre santé, car le sommeil permet de réparer correctement notre corps, de chasser le stress et surtout de régénérer notre cerveau pour mieux recharger nos batteries afin de pouvoir affronter le jour suivant.

Donc, notre bien-être dépend de la qualité de notre sommeil. Mais, il arrive que certaines positions soient néfastes pour la peau, le dos, le cou, la circulation sanguine et autre.

Par exemple, il est déconseillé de dormir sur le ventre, car cette posture favorise la pression sur la colonne vertébrale et cela va influencer le système nerveux et engendre des douleurs partout dans l’organisme. Dormir sur le dos est la position idéale, car il est bénéfique pour la peau et évite l’engourdissement des parties sensibles.

Des troubles de santé sous-jacents

Les paresthésies de la main gauche peuvent être aussi provoquées par les symptômes des maladies sous-jacentes. Par exemple :

  • Le diabète : la neuropathie diabétique est l’une des complications du diabète. Elle affecte les nerfs et se produit quand les taux élevés de sucre et de graisse dans le sang détruisent les terminaisons nerveuses. Cette maladie entraîne des fourmillements, des picotements et des engourdissements dans les mains, les bras et autres.
  • Des tumeurs comme les lymphomes, les cancers de l’ovaire, de l’estomac, du poumon ou des seins peuvent engendrer des lésions des neurones et entraîner des fourmillements de la main gauche.
  • La spasmophilie : elle se caractérise par les symptômes rattachés à un état anxieux. Vous pouvez sentir de fourmis dans les mains et autres parties de l’organisme.
  • Les syndromes compressifs : ce sont des pathologies qui compressent les nerfs dans certaines zones du corps. Ils entraînent des fourmillements fréquents ressentis après une position prolongée.
  • Et d’éventuelles autres.

Les carences en vitamine B

Les défauts en vitamine B provoquent de différents problèmes comme l’anémie et les picotements aux extrémités. Cette sensation de picotement est semblable à celle d’un fourmillement au niveau des mains. Le médecin peut vous recommander des suppléments ou la modification de votre régime alimentaire afin de traiter la carence.

Le complexe de vitamines B regroupe l’ensemble  des 8 vitamines B c’est-à-dire celle de B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9 et B12. Chacune d’entre elles a leurs propres indications thérapeutiques et peut être consommée indépendamment des autres.

Les nourritures qui apportent ses vitamines sont : les noix, les graines et  grains entiers, les légumes secs, les produits laitiers, les levures de bière et les abats. Donc, sa carence peut entraîner des fourmillements ou des engourdissements des mains, des doigts et dans d’autres parties. Mais attention, car les surdoses quotidiennes sont également très dangereuses pour votre état de santé.

Le syndrome du canal carpien

Il se manifeste généralement au niveau des personnes dont le travail nécessite la reproduction des mouvements répétitifs des mains. La pression trop forte sur le nerf médian de la main et du poignet entraîne des douleurs et des paresthésies.

En principe, ces derniers se présentent pendant la nuit où tous les membres se reposent. Il est déjà  considéré comme une maladie professionnelle due à un trouble musculeux squelettique. Il touche dans la majorité des cas les personnes âgées plus de 50 ans.

Elles se plaignent des fourmillements qui sont caractérisés par des sensations d’engourdissements, de paresthésies, de brûlures, et autres sur une ou deux mains. Ces impressions sont renforcées par la pression de la face antérieure du poignet. Pour le soulager, il  est primordial de reposer la main concernée et aussi de pratiquer des exercices périodiques.

Voir quels sont les spécialistes de la main

Les autres causes possibles du fourmillement de la main gauche

Comme nous avons évoqué ci-dessus, de nombreuses causes peuvent être les sources des fourmillements de la main gauche. Donc à part les classiques, ces sensations anormales peuvent également dues à la conséquence de :

  • Carences nutritionnelles par exemple, le cas d’une personne atteint par l’hypoglycémie.
  • La prise de certains médicaments : cela peut être l’effet indésirable des traitements médicaux.
  • L’alcoolisme : la dépendance de certaines personnes à la consommation de l’alcool.
  • L’exposition à des éventuelles substances toxiques : elle peut engendrer aussi le fourmillement.

Rééducation Main

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *