Quels sont les problèmes de main les plus courants ?

La main peut subir diverses maladies dont certaines sont plus fréquentes. Les pathologies de la main peuvent être divisées en catégories dont les infections de la main et des doigts, les déformations de la main et des doigts, les syndromes de compression nerveuse. Voici les maladies de la main les plus fréquentes.

La maladie de Dupuytren

La maladie de Dupuytren concerne environ 4% à 10% des Français. Il s’agit d’une pathologie de la main qui se caractérise par une flexion progressive et irréductible d’un seul ou de plusieurs doigts de la main. La plupart du temps, ce sont le quatrième et le cinquième doigt qui sont touchés.

Cette maladie a été décrite par Guillaume Dupuytren, chirurgien, en 1831. L’étiologie est encore inconnue de nos jours bien que des facteurs comme le travail manuel aient été incriminés. Toutefois, le facteur génétique est souvent évoqué. Le diabète, l’alcool et l’épilepsie peuvent être des facteurs de risque. Par ailleurs, la pathologie touche surtout les hommes que les femmes.

La maladie de Dupuytren se caractérise par la rétractation de l’aponévrose palmaire. Des dépressions en capitons, des nodules durs et des bandes de tissus épais se forment dans la paume de la main. Le ou les doigts touchés se recroquevillent et ne peuvent plus faire des mouvements d’extension.

Comme les causes de la maladie sont inconnues, le seul traitement qui existe est la chirurgie. Le but est de redonner de l’amplitude de mouvement aux doigts concernés. Le risque de récidive est pourtant élevé, mais les interventions peuvent être renouvelées plusieurs fois au cours de la maladie.

Le syndrome du tunnel carpien

Le syndrome du tunnel carpien est provoqué par la compression du nerf médian. Ce nerf ainsi que les tendons fléchisseurs des doigts traversent le canal carpien. Quand le diamètre du tunnel carpien est réduit ou quand le volume des tendons augmente, le nerf médian est compressé. Cela gêne rend difficile le contrôle de certains mouvements des doigts.

Cette pathologie de la main touche surtout les femmes que les hommes. Elle apparait au début de la trentaine ou de la cinquantaine. Les facteurs de risque peuvent être divers et comprennent :

  • La polyarthrite rhumatoïde
  • L’hypothyroïdie
  • Le diabète sucré
  • L’acromégalie.

Les travaux ou activités qui nécessitent une extension ou une flexion répétitive du poignet peuvent également être considérés comme causes du syndrome du canal carpien.

Un bilan clinique et parfois des tests de conduction nerveuse sont effectués pour diagnostiquer cette maladie. Les traitements sont le plus souvent le port d’attelles et le traitement des troubles sous-jacents. Parfois, une décompression chirurgicale et une injection de corticostéroïde ou d’anesthésie sont envisagées.

La tendinite du poignet

La tendinite du poignet résulte de l’inflammation chronique ou aiguë des tendons du poignet. Dans la plupart des cas, cette pathologie est liée à une origine mécanique, une activité de longue durée, trop intense ou répétitive qui provoque la détérioration des fibres du tendon. La tendinite du poignet est donc très fréquente chez :

  • Les bricoleurs
  • Les athlètes qui pratiquent des sports de raquette
  • Les cavaliers
  • Les personnes qui utilisent fréquemment la souris et le clavier d’un ordinateur
  • Les sportifs qui pratiquent la musculation et qui ne verrouillent pas leurs poignets quand ils soulèvent des poids légers.

Parmi les symptômes les plus invoqués, il y a :

  • Les douleurs au niveau du poignet surtout durant l’exécution des mouvements des poignets
  • Des faiblesses musculaires
  • Des gonflements.

Le test de Finkelstein pouvant être complété par une échographie du poignet confirme la tendinite. Pour la traiter, la mise au repos du poignet est le plus souvent conseillée. Ce dernier peut aussi être immobilisé grâce à une attelle. Pour soulager les douleurs durant la phase aiguë de la pathologie, des antidouleurs, voire des anti-inflammatoires peuvent être prescrites par le médecin.

La paronychie

La paronychie est une affection qui provoque une inflammation douloureuse des tissus qui se trouvent autour des ongles. Cette pathologie est le plus souvent aiguë, mais il est possible d’observer des cas chroniques.

La cause est généralement une infection par des bactéries de type streptocoques ou staphylocoques qui pénètrent dans l’organisme par le biais des lésions cutanées. Pour la parnonychie chronique, il y a aussi l’hypersensibilité de contact. Les causes peuvent être également le contact trop fréquent avec l’eau, les champignons, le diabète et les manucures mal effectuées.

Cette maladie provoque les symptômes suivants :

  • Rougeur et gonflement localisés au niveau du pli unguéal accompagnés de Douleur et sensation de chaleur
  • Accumulation de pus, surtout s’il s’agit d’une paronychie aiguë
  • Déformation de l’ongle.

Le traitement consiste à :

  • Désinfecter les tissus atteints
  • Appliquer des crèmes antifongiques

Soigner l’affection par des antibiotiques.

Rééducation Main

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *